église rouge de Souzdal

cathédrale de vladimir

monastère de Souzdal: la cathédrale et son clocher

midi au monastère le sonneur de cloches nous offre un somptueux concert

couvent de souzdal

cathédrale du kremlin de souzdal

Au nord-est de Moscou,entre Volga et la Khazma, il y a des terres noires fertiles et cela à jouer un rôle important dans l'histoire de la Russie. Souzdal, Vladimir,Yaroslavl et d'autres villes ont grandi et connu un essor exceptionnel dont témoignent les nombreux monuments à l'architecture ancienne( coupoles aux bulbes étoilés, simples murs blancs passés à la chaux, vastes monastères baroques).Ces villes médiévales gardent la mémoire des événements les plus importants de l'histoire russe;Les cathédrales et les églises, les couvents et les monastères frappent par leur splendeur . Ces villes exceptionnelles forment « l'anneau d'or »

Je passe encore une nuit dans le transsibérien pour rejoindre la ville de Vladimir et de là un petit autobus me mène à Souzdal.C'est une petite ville de 20.000 habitants. L'hostel est situé en pleine campagne,au bout d'un chemin de terre, au bord d'une petite rivière..un endroit bucolique. Les installations de l'hébergement sont à la fois moderne dans le matériel et traditionnel dans la forme.Le cheminée en céramique doit réchauffer les clients l'hiver, mais aujourd'hui nous bénéficions d'un été indien de qualité:un ciel bleu et une température de plus de 25 °.Ici ,les russes nomment cet été «  l'été de femme » en comparaison d'un sursaut de beauté avant une déclinaison irrémédiable!! C'est une des plus belles villes que je visite .C 'est un joyau,de part son Kremlin, son monastère,ses églises et son couvent.Le bourg a conservé ses ravissantes maisons de bois et le parcours en ville est agrémenté par de nombreux massifs de fleurs dans des parcs et les habitants, conscients de la beauté de leur ville, se font un devoir d'entretenir des jardinets de fleurs multicolores devant les maisons.Long de 1,4km le rempart en terre du kremlin entoure les rues bordées de maisons ainsi que la principale cathédrale de la ville. .Reconnaissable à ses coupoles bleues pailletées d'or la cathédrale de la Nativité-de -la vierge renferme de splendides fresques.Aux abords de la place du commerce se dressent quatre églises aux bulbes dorés. Fondé pour protéger l'entrée nord de Souzdal ,le monastère du Sauveur , perché sur un colline,est doté d'imposants bâtiments en pierre.Pour y pénétrer, il faut passer un porche-église et dans l'enceinte un haut clocher s'élève devant la cathédrale. A midi un sonneur de cloches vient donner un concert de carillons (devant des visiteurs ravis et médusés).Les cachots du monastère, pour les dissidents religieux,se tiennent à l'extrémité nord, l'endroit le plus froid !! Un couvent, pas très loin du monastère, en contre-bas,au bord de la rivière, entouré de vertes prairies est un magnifique édifice blanchi à la chaux.Des nonnes vivent dans des bâtiments en bois hérités d'un hôtel rustique qui se trouvaient autrefois sur les lieux.La visite du couvent est limité à un jardin de fleurs et la visite de l'église.Le vaste domaine est interdit aux visiteurs et on comprend ces bonnes nonnes qui se réservent ces lieux d'Eden sur la terre !!.

C'est en bus que l'on rejoint Vladimir. Dans les campagnes autour de quelques maisons, les dômes des églises brillent au milieu des boulots et des champs. Vladimir est une grande ville de 340.000 habitants et elle pourrait ressembler à n'importe quelle ville russe, mais une fois passer la « porte d'or », mi tour défensive,mi arc de triomphe qui fût conçue pour garder la principale entrée de la ville, on découvre un groupe de ravissantes églises et cathédrales parmi les plus anciennes du pays. La cathédrale de la Dormition,avec ses dômes dorés,est perchée sur un à-pic qui surplombe l'oka, la rivière de la ville.Ses véritables trésors sont les fresques du jugement dernier, et les icônes grandioses accrochées aux murs en pierre ; le principal intérêt de l'autre cathédrale Saint Dimitri réside dans ses murs extérieurs,couverts d'une étonnante profusion de décors.On peut contempler sur une face d'un mur le roi David charmant les animaux de sa musique, et sur l'autre face les douze travaux d'Hercule;Dans le même secteur le monastère de la Nativité est réservé aux popes et moines. La conception est toujours la même : un mur-rempart entoure le petit domaine . Les bâtiments servant de logements , de divers bureaux et bibliothèques entourent un jardin d'agrément fleuri et arboré placé au centre du monastère. A l'hostel nous avons le plaisir de rencontrer une jeune chinoise habitant Shangai..elle nous offre une pâtisserie qu'elle a amené :c'est la fête de l’automne dans son pays...mais aussi en Russie!! Des vendeurs installés dans des baraques sur les places proposent des produits de saison: miel,châtaignes,champignons...et dans des charrettes des citrouilles toutes orangées attendent les consommateurs au coin des rues.Pour célébrer l’événement un magnifique son et lumière est projeté sur la façade d'un musée. Pour aller à Moscou, c'est un train classique que nous allons prendre.Un TER qui s'arrête à chaque gare..et les rencontres sont diverses:un monsieur vient s'asseoir sur un siège voisin avec son panier d'osier.En soulevant le tissu cachant son trésor il nous montre de superbes bolets.

Il faut toujours faire attention aux paroles que nous pouvons prononcer:à une station une dame vient prendre siège à côté de moi...elle parle français et travaille chez un fabriquant de laine de verre bien connu.Une jeune femme nous offre deux poupées de laine.Le voyage passe très vite et l'arrivée dans la gare de Moscou est impressionnant :véritable ruche humaine ,un monde qui court dans tous les sens,une foule à la recherche de son train..

je ne vais pas vous faire l'injure de vous présenter Moscou avec son kremlin, ses stations de métro décorées, ses musées , ses parcs et ..son fleuve : la Moskova;je vais simplement vous citer les lieux qui m'ont surpris par leur histoire . D'abord la place dite rouge avec la cathédrale Basile-le-bienheureux ,véritable symbole national, et bien cette place en réalité se nomme la place « jolie » et le nom de « rouge » a été donné par les étrangers en raison de la couleur des monuments la composant ( mausolée de Lénine, musée historique d'état et remparts du kremlin sont d'un rouge-brique)....Au magnifique parc Pobedy, ou parc de la victoire, le monument principal est un énorme obélisque .sa hauteur est de 141,8m .Pourquoi ce chiffre si précis ? Une portion de 10 cm pour chaque jour de guerre...Le marché d'Izmaïlovo est accolé à un palais kitsch extraordinaire où les églises en bois sont à côté de bâtiments multicolores avec des colonnes torsadées peintes , des dômes striés..un décor irréel ,toutes les couleurs sont représentées ,un palais des mille et une nuit ..l'étonnant est que ce palais fût construit par le tsar pour son fils, le futur Pierre Ier lorsqu'il était enfant lui donnant ainsi un apprentissage avant de prendre possession du véritable kremlin....La visite la plus insolite est sûrement ce musée appelé Bunker-42:un bâtiment néoclassique quelconque sert d'entrée à un centre secret datant de la guerre froide.ce centre était destiné à servir de quartier général des communications en cas de guerre nucléaire.Le bâtiment n'est qu'une façade et donne accès à un espace de 7.000m2 situé à 60m sous terre. 300 personnes pouvaient y vivre. Dans le kremlin, uu défilé militaire fait la démonstration du savoir de son armée.C'est une véritable parade très applaudie par l"ensemble des moscovites. 

Si le grand Hôtel de Moscou a une façade non symétrique , cela est du à l'acceptation des architectes d'une erreur de Staline. Ils ont présenté deux plans à Staline.Ignorant en architecture , il signa l'autorisation pour les deux projets.Les architectes bien ennuyés ,n'osèrent pas remettre en cause la décision du chef et trouvèrent un compromis en prenant une moitié de chaque projet.. !!C'est une ville pleines d'anecdotes parfois risibles, parfois tragiques..

Moscou est une ville dans la démesure:parcs, avenues, bâtiments et même les distances!! C'est une chance d'avoir rencontrer Jura et Julia pour nous faire découvrir cette capitale dans ses moindres recoins :il est toujours difficile de juger un pays sur un simple passage, même s'il dure un mois.Ce que je peux dire c'est que la Russie n'est plus le pays ayant une caricature rétrograde, une vision d'un pays où l'on faisait la queue devant les magasins, les stations d'essence où, dans les campagnes les paysans étaient primaires...tout cela est fini.!!La Russie rivalise et dépasse nos pays européens. Les constructions sont d'avant-garde (buildings de toute forme en verre), les grands magasins débordent de marchandises (Auchan, Carrefour ) ,le parc automobile est de premier ordre avec des véhicules récents ( Audi, Ford,Chevrolet ont le vent en poupe), les moyens de communications performants (pas un seul train en retard)... l'état d'esprit de ce peuple est étonnant: amour du pays (à la limite de leur supériorité) respect de l'ordre dans tous les domaines( scolaires, étatique) entr'autre..ils voient l'avenir positivement.Si en Sibérie on ressent dans l'attitude et l'approche des personnes une certaine réserve-pour ne pas dire crainte et méfiance- dans la Russie européenne le contacte est facile et les personnes vous regardent dans les yeux pour vous parler, preuve d'une certaine confiance.

.Aujourd’hui il pleut sur Moscou, la température a baissé de dix degrés,l'été indien prend fin..il est temps de rentrer au bercail !!

 

mardi 29 septembre 2015

symbole de la Russie :la cathédrale de Basile-le Bienheureux

cathédrale à l'intérieur du kremlin à Moscou

parade militaire dan

musée sur la place rouge

moscou /le quartier moderne

bar ambulant dans moscou ...une fourgonnette équipée servant surtout du café

la fête de l'automne...un son et lumière sur la façade d'un musée