jour de marché "saveurs du pays" dans la capitale

chateau dominant la sava....

le pont aux dragons, emblème de la ville

SLOVANIE (Der)

Dernier mot sur Ljubljana/d’abord c’est une petite ville de 280.000habitants avec 50.000 étudiants! Son altitude 298m…et dans la brochure il est précisé » au-dessus de la mer »et enfin son nom signifie : l’aimée (tout un poème)

Rencontre avec un américain né à Pondichéry-Rasa Sri -il fait un demi-tour du monde en bus, avion et train. Il a déjà visité Les pays nordiques, suède, Norvège,  Danemark, Allemagne, hollande, Belgique, Angleterre, France, Italie et il se trouve ce jour  dans la capitale de la Slovénie  .Ses impressions : les pays du nord sont chers et…froids. Il a aimé l’Italie pour son ambiance, et, comme moi la Slovénie pour sa propreté et pays bon enfant .Me voici sorti de Ljubljana et me dirige vers la Croatie. Je suis une petite route très agréable qui se frotte au fleuve principal : La Sava. Les slovènes ont su entretenir les rives et organiser des parcours sur les berges du fleuve. En particulier de Podkraj à Sevnica c’est un chemin, mieux une promenade qui est fréquentée par de nombreux randonneurs. Ensuite, certainement l’un des plus beaux : de Sevnica à Brestanica : de jolis petits villages qui se reflètent dans ses eaux calmes, des villages avec leurs églises si particulières, aux clochers à bulbes. Aussi curieux que cela peut l’être, pas un pêcheur ! C’est superbe ! Et vous le comprenez je prends beaucoup de plaisir à déguster ces paysages d’un autre monde…de sérénité et de paix.

Le soir arrive et ou vais-je planter ma tente ?une chapelle…particularité  elle a un genre de patio. Donc à l’abri .Mais, toutes les heures j’ai eu le droit à un rappel : le temps ne s’est pas arrêté…les cloches non plus.

J’ai repris mon chemin le lendemain : la vallée encaissée de la Sava est pleine de brouillard…mais le soleil gagne la partie et j’arrive à Brezice : petite ville  pleine d’animations… rencontre d’une  étudiante (à l’office de tourisme) qui a suivi les cours de français à La Garde. Pour la première fois en Slovénie je suis contrôlé par la police…mais je crois bien que c’est la seule voiture de police que je rencontre  sur mon chemin .Demain matin je rentre en Croatie par un village qui se nomme Harmica, mais avant de quitter la Slovénie quand je fais le point ,je pense et constate que c’est un pays très propre, des gens respectueux, un niveau de vie inférieur au nôtre, mais des habitants heureux de vivre là où ils sont.